Divers

Cauchemar éveillé

Tout a commencé le 5 février 2018, à la suite d’un accident de voiture. Les blessures étaient bénignes excepté une que les médecins souhaitaient surveiller. Cette blessure c’est une lésion osseuse de l’os pariétal gauche situé sur mon crâne. Au début, les médecins me disaient que ce n’était rien, que ça n’avait pas grossi,… Ils étaient rassurants. Mais ils m’ont tout de même prescrit de nouveaux examens afin de savoir exactement ce que c’était. Selon moi c’était étrange car ils m’avaient dit que c’était une lésion osseuse. Il n’y avait donc pas de raison de faire d’autres examens. A la suite d’un rendez-vous avec un spécialiste on m’informe qu’une lésion osseuse peut être beaucoup de chose et que pour être sur il valait mieux faire des examens. Je suis donc allé faire les examens en question. J’ai patiemment attendu les résultats, espérant qu’il n’y ai rien de grave, rien de plus qu’une lésion qui se résorberait d’elle même. Une fois les résultats en main, on m’apprends que c’est une tumeur. Surement bénigne. Mais qu’une biopsie serait nécessaire afin de savoir exactement ce que c’était car on ne voyait pas ce que c’était. On m’oriente donc vers un neurochirurgien. A ce moment la, mon stress monte d’un cran. Le mot tumeur ne me rassure pas. Le médecin se veut rassurant mais rien y fait, je stresse toujours autant. Arrive le jour du rendez-vous avec le neurochirurgien. Ce jour la fut le début de mon cauchemar. Le neurochirurgien, m’informe, aux vues des résultats des examens fait, que personne n’acceptera de faire une biopsie car la tumeur est placée trop près du cerveau. Il conseille de l’enlever afin d’être tranquille. Il se veut rassurant et confiant. Mais le fait de me faire opérer ne me rassure pas. Encore moins quand il s’agit de se faire opérer de la tête. La date de l’opération est donc fixée. A la suite de cette opération, je vais me retrouvé immobilisée à la maison pendant minimum un mois. Avec interdiction de tout. Pas de ménage, pas de courses, pas de sorties, pas d’expositions au soleil… L’opération est prévue pour dans 15 jours. Le stress est là, bien installé au plus profond de moi. Tout mon entourage se veut rassurant, me dit que c’est une opération fréquente, que tout se passera bien,… J’entends tout cela mais rien n’y fait. Le stress monte jusqu’à m’empêcher de dormir. Je n’ai jamais été opéré et je ne suis pas fan des hôpitaux. Non pas que j’en ai peur loin de là. Mais le fait de savoir que je vais devoir y rester sans pouvoir faire ce que je veux ne me plaît pas. Je déteste me sentir enfermée. J’aimerais tant que ce ne soit qu’un mauvais rêve qui s’arrêterait une fois réveillée, les yeux grands ouverts. Mais c’est la réalité. Le début de mon cauchemar…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s